Découvrez les propriétés des crèmes solaires certifiées bio Acorelle ainsi que leurs avantages pour la santé et l’environnement.

Pourquoi protéger sa peau lors d’une exposition au soleil ?

Lorsqu’elle est exposée au soleil, la peau subit directement les effets des rayons UV (« ultraviolets »). Ces UV correspondent à un rayonnement invisible émis par le soleil : on distingue les UVA et les UVB.

Ces deux types d’UV se différencient par leur longueur d’onde ; celle des UVA étant plus grande (entre 320 à 400 nm), ils pénètrent plus profondément dans la peau jusqu’à atteindre le derme. Les UVB quant à eux s’arrêtent à l’épiderme (longueur d’onde comprise entre 280 et 320 nm).
Les UVA sont donc les principaux responsables du vieillissement prématuré de la peau, alors que les UVB provoquent les coups de soleil.
En revanche, les deux sont responsables d’endommager voir d’altérer l’ADN et peuvent provoquer,  sur  le  long  terme,  l’apparition  de  cancers  (notamment cutanés).

Pour se protéger de ces UV, il est primordial d’utiliser une protection adaptée. L’utilisation de crèmes solaires avec un SPF sera alors de mise ! Mais il ne faut pas non plus oublier d’adapter son comportement face au soleil, en évitant de s’exposer aux heures les plus chaudes (entre 12h et 16h) et en portant des vêtements adaptés (chapeau, t-shirt…) bien qu’ils ne filtrent pas à 100% les UV.

Comment fonctionnent les filtres solaires ?

Pour afficher un indice de protection solaire (SPF), un produit cosmétique doit nécessairement contenir des filtres solaires. On distingue deux types de filtres : les filtres (= chimiques) et les filtres minéraux. En fonction de leur spectre de filtration des UV, ces filtres protègent soit contre les UVA, soit contre les UVB, soit contre les deux.

Les filtres minéraux (ou filtres « inorganiques ») sont ceux autorisés dans la charte des cosmétiques biologiques.
Les deux seuls filtres d’origine naturelle autorisés au niveau mondial, et dont l’efficacité et l’innocuité ont été prouvées, sont le dioxyde de titane (INCI : TITANIUM DIOXYDE) et l’oxyde de zinc (INCI : ZINC OXIDE). Introduits dans un produit cosmétique, ils ont pour rôle d’absorber les rayons UV du soleil et d’éviter qu’ils endommagent la peau.

Pour avoir un large spectre de protection, la formule d’une crème solaire contient en général plusieurs filtres.

Les filtres minéraux présentent un avantage vis à vis de l’environnement. Chaque année, 14 000 tonnes de crème solaire sont déversées dans les mers et les océans. Certains filtres solaires chimiques sont responsables du blanchiment des coraux. C’est pourquoi, depuis 2021, l’état d’Hawaï a interdit la vente des produits solaires qui contiennent ces filtres solaires chimiques : l’oxybenzone et l’octinoxate.

Depuis quelques années, la dégradation de certains filtres chimiques est pointée du doigt. L’octocrylène est un filtre solaire chimique qui absorbe les UVA et UVB. Seulement, celui-ci se dégrade au sein des flacons de crèmes solaires et se transforme en un composé reconnu comme cancérigène, la benzophénone. Outre pour l’environnement, les filtres minéraux sont donc plus respectueux de la santé du consommateur !

Qu’est-ce que les nanoparticules ?

Un filtre solaire comme le dioxyde de titane est une particule dont la taille peut varier. Lorsque cette taille est comprise entre 1 et 100 nanomètres, le filtre est sous forme de nanoparticule.

Un filtre conventionnel est utilisé sous sa forme nano pour faciliter l’étalement et la pénétration du produit. Il évite les films blancs inesthétiques sur l’épiderme après l’application.

Cependant, les nanoparticules sont actuellement controversées car elles sont suspectées de traverser la barrière cutanée, d’être absorbées par l’organisme, et donc d’avoir des effets néfastes pour la santé.
C’est pourquoi la majorité des crèmes solaires biologiques ne contiennent pas de nanoparticules. En effet, les filtres utilisés sont des molécules soudées entre elles, formant des agrégats qui ne traversent pas l’épiderme.

La DGCCRF, lors de ses analyses, broie les agrégats et de fait obtient des nanoparticules. Mais lors de l’application d’un produit fini et dans des conditions classiques, il n’y a pas de nanoparticules.

Malgré cela, cette année, la mention [nano] doit être obligatoirement indiquée dans la liste INCI des ingrédients, même si les filtres dans la formule du produit ne le sont pas.

Les crèmes solaires Acorelle

Acorelle est une marque certifiée bio qui a développé une gamme de produits solaires. Il y en a pour tous les âges, pour toutes les peaux, pour toutes les parties du corps et pour tous les besoins ! Voici leurs best-sellers :

Les crèmes solaires pour le corps

Spray solaire haute
protection SPF 30

Sprays crèmes solaires haute protection SPF 30 Acorelle
19,95 €

Le spray solaire haute protection SPF30 Acorelle vous protège des UVA et UVB grâce à sa formule innovante et agréable.

Spray solaire haute
protection SPF 50

Sprays crèmes solaires haute protection SPF 50 Acorelle
21,95 €

Composé d’un filtre minéral et sans parfum, le spray solaire convient parfaitement aux peaux sensibles des adultes et enfants dès 3 ans.

Le soin solaire du visage

Crème solaire visage SPF 50

Crème solaire visage SPF 50
18,95 €

Composée d’un filtre minéral, la crème solaire visage SPF50 Acorelle protège votre peau des rayons UVA et UVB. Sa texture onctueuse et non-grasse pénètre rapidement, pour un résultat sans traces blanches. Le fini est poudré grâce à l’amidon de maïs biologique, idéal pour une peau matifiée, même au soleil.

Crème solaire
teintée SPF 50

Crème solaire teintée SPF 50
19,95 €

Cette protection visage teintée SPF50 assure une haute protection prouvée contre les rayons UVA et UVB grâce à un filtre minéral 100% d’origine naturelle et l’Huile de Karanja bio, aux vertus protectrices et anti-oxydantes. La formule est enrichie d’un actif breveté, l’Api Oléo ActifTM qui prévient du vieillissement prématuré de la peau. 

Crème solaire
teintée SPF 30

Crème solaire teintée SPF 30
18,95 €

Sa formule teintée illumine et sublime le teint, pour un effet bonne mine au naturel. Le fini est poudré, parfait pour une peau matifiée, même au soleil. Son parfum aux notes de frangipanier et de vanille est 100% d’origine naturelle et non photosensibilisant. Cette protection teintée peut s’utiliser en substitution du fond de teint.


Les crèmes solaires pour les enfants
et les bébés

Crème solaire bébé SPF 50+

Crèmes solaires bébé SPF 50+ Acorelle
18,95 €

La crème solaire bébé SPF50+ Acorelle offre une très haute protection prouvée contre les rayons UVA et UVB grâce à un filtre minéral 100% d’origine naturelle. Sa formule hypoallergénique et sans parfum assure une tolérance parfaite pour la peau des bébés à partir de 3 mois et des jeunes enfants.

Les soins solaires complémentaires

Brume protectrice pour
cheveux

Brume protectrice pour cheveux
18,95 €

Cette brume biphasée sera la meilleure alliée de l’été pour protéger les cheveux des agressions extérieures : elle apporte une protection mécanique contre les méfaits du soleil, du sel et du chlore.

Gelée rafraîchissante
après soleil

Gelée Acorelle
15,95 €

Composée d’un complexe antioxydant breveté à base de propolis et de pollen, la gelée rafraîchissante après-soleil Acorelle stimule la réparation cutanée altérée par l’exposition au soleil. Sa texture fraîche, de couleur bleu, calme la peau et contribue à lutter contre les dommages du soleil.

Vous ne savez pas encore quelle crème solaire choisir ? Découvrez notre guide pour vous aider à faire votre choix !

BIEN CHOISIR SA CRÈME SOLAIRE BIO
Instagram

Découvrez notre compte Instagram afin de retrouvez toutes nos astuces, conseils et nouveautés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*