Mademoiselle bio

Mademoiselle bio

Le contrôle qualité des huiles essentielles Florame: Interview de Laurie Denele Bongard, Responsable Assurance et Contrôle Qualité

Quel est le processus d’analyse des huiles essentielles Florame ?

Chez Florame, toutes les huiles essentielles sont analysées à réception. Nous procédons tout d’abord à l’analyse d’un échantillon. En effet, avant la commande définitive du lot, les fournisseurs nous font parvenir un échantillon du lot que nous pourrons ensuite commander. Nous analysons cet échantillon et vérifions qu’il soit bien conforme aux spécifications imposées par les normes ISO (International Organisation for Standardization) et AFNOR (Association Française de Normalisation) associées à chaque huile essentielle, ainsi qu’à la base interne historique reposant sur toutes les analyses d’huiles essentielles réalisées chez Florame. Si l’échantillon répond à ces critères, nous commandons le lot qui sera à son tour analysé pour valider sa conformité avec l’échantillon analysé ainsi qu’avec les spécifications de la norme et nos critères internes.

Quelles sont les analyses que vous effectuez systématiquement sur un échantillon ?

L’échantillon est systématiquement analysé par deux chromatographies en phase gazeuse, pour détecter et quantifier les molécules présentes, mais nous vérifions également les propriétés physico-chimiques, telles que l’indice de réfraction, la densité, et les propriétés organoleptiques : couleur, odeur, texture. L’indice de réfraction est utilisé pour l’identification de l’huile essentielle mais aussi et surtout comme critère de pureté. En effet, chaque substance a un indice de réfraction spécifique. Plus l’indice de réfraction d’un produit est près de la valeur attendue, plus sa pureté est grande. La densité est également caractéristique de l’huile essentielle. Pour la majorité des huiles, elle est supérieure à 1, donc supérieure à la densité de l’eau. Ainsi, 1 kg d’huile essentielle équivaut à 1,1 litre, et inversement, 1 litre d’huile essentielle pèsera environ 900 grammes.

Quelles sont les différentes bases sur lesquelles vous vous appuyez pour valider une huile essentielle ?

Le développement grandissant des huiles essentielles, entraîne des contrôles réguliers de plus en plus poussés. Il s’agit dans un premier temps de s’assurer de la qualité de la matière première, mais également de détecter les cas de fraude, notamment dus aux enjeux économiques et aux coûts des huiles essentielles. Des normes internationales ISO  ou françaises AFNOR donnent des caractéristiques imposées pour la plupart des huiles essentielles telles que les propriétés organoleptiques et physico-chimiques : couleur, odeur, indice de réfraction, densité…Cependant, la meilleure carte d’identité de l’huile essentielle reste tout de même son profil chromatographique réalisé en phase gazeuse. Les pourcentages minimums et maximums de certaines molécules sont normés. Nous devons donc veiller à ce que nos huiles essentielles soient conformes à ces pourcentages.

Pouvez-vous nous en dire plus sur la chromatographie en phase gazeuse ? En quoi consiste cette analyse ?

Cette méthode analytique permet de séparer les molécules contenues dans l’huile essentielle et de les identifier à l’aide d’un détecteur. Ainsi, on peut vérifier que les pourcentages des différentes molécules présentes dans l’huile essentielle correspondent bien aux pourcentages spécifiés par la norme ainsi qu’à notre base de données interne historique. Grâce à cette méthode, nous pouvons également identifier des molécules indésirables voire interdites, telles que des pesticides, révélant des fraudes ou d’une mauvaise fabrication de l’huile essentielle.


Un chromatogramme est édité à chaque analyse. Il met en évidence les molécules principales contenues dans l’huile essentielle. On peut ainsi observer sur le chromatogramme ci-dessous que l’huile essentielle d’Orange douce a un composé majoritaire qui est le limonène.


L’analyse de la qualité de vos huiles est un point fort de votre entreprise, pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?

C’est effectivement une grande force pour nous. L’analyse de nos huiles est réalisée depuis le lancement de notre entreprise, ce qui nous permet d’avoir une grande connaissance sur les huiles essentielles. Toutes les analyses effectuées sont regroupées dans un tableau qui constitue une base de données très riche, permettant de valider la conformité des différentes huiles essentielles reçues. Nous avons, en près de 25 ans, acquis une expertise sur nos huiles essentielles. Nous savons où nous procurer les meilleures huiles essentielles et vérifier qu’elles soient conformes aux normes évidemment, mais également à ce que nous considérons comme une huile essentielle de grande qualité.


Demain, le dernier volet de notre dossier : l’interview de Jean-Philippe Bosco nous expliquera comment sont conditionnées les huiles essentielles Florame, et comment il assure le suivi de la qualité jusqu’à votre consommation d’huiles essentielles bio.

17 octobre 2013 Par Mlle Bio Pas de commentaire Commenter l'article

Ajouter un commentaire

  • (requis)
    (ne sera pas publié)(requis)
  • Abonnez-vous à la Newsletter

    Voulez-vous recevoir notre Newsletter ?

    Voulez-vous recevoir la Newsletter de nos partenaires ?

  • *

Depuis 2006, Mademoiselle bio incarne la beauté engagée. Elle est l'enseigne de référence en cosmétique bio pour tous.
Découvrez nos engagements

Nous suivre

Newsletter récompensée

5 € de remise dès 49 € d'achats en vous inscrivant.

/